Initiation aux pratiques numériques et à la pédagogie digitale au service des apprentissages [débutant]

Contact

Régine Delaunay

regine.delaunay@uco.fr

02 41 81 66 37

Informations pratiques

ID Formiris :
40335487
Durée :
7 jours – 18 heures
Dates de formation :
Mercredi 6 octobre 2021
Mercredi 20 octobre 2021
Lundi 25 octobre 2021
Mercredi 10 novembre 2021
Mercredi 17 novembre 2021
Mercredi 1 décembre 2021
Mercredi 15 décembre 2021
Public :
Enseignant de tous cycles (Minimum : 8 – Maximum : 15)
Lieu :
IFUCOME Angers
Format :
Hybride
Référentiel :
CC9 – CC14 – P4 – P5

Formateur(s)-trice(s)

Anne THONI

Responsable DU Enseigner la Spécialité NSI UCO, Formatrice responsable du pôle « Numérique et Sciences informatiques » à l’Ifucome Expérience dans la formation aux bases de données, Ingénieure pédagogique de la Mission d’Accompagnement à la Pédagogie et à l’Innovation de l’UCO, Titre de formateur SGEC.

Expériences : 20 ans dans la formation d’enseignants. 20 ans d’enseignement en lycée professionnel

Initiation aux pratiques numériques et à la pédagogie digitale au service des apprentissages [débutant]

Vous souhaitez être initiés à de nouvelles modalités de médiation intégrant culture numérique et pratiques de pédagogie digitale. Vous avez remarqué l’intérêt des élèves pour les situations d’activité numérique les engageant dans un apprentissage actif. Au sein d’une communauté d’enseignants, vous serez accompagnés pour construire et mettre en œuvre des dispositifs à caractère innovant, développant ainsi vos compétences professionnelles

Pré-requis

Quelques jours avant la tenue de la formation, le stagiaire s’engage à :

  • Identifier un espace adéquat (lieu calme/bonne connexion Internet),
  • Télécharger l’application de visio-conférence choisie par l’Organisme de Formation et maîtriser son utilisation,
  • Disposer d’un équipement performant (ordinateur, micro, caméra),
  • Réaliser un test avant la formation (connexion, équipement, application).

Contexte et enjeux

Le numérique est "un outil potentiel d’innovation pédagogique, certes puissant, mais qui demeure un outil parmi d’autres au service des apprentissages" selon le CESE (25 mars 2021). Les usages numériques permettent de développer l’autonomie et la coopération des élèves en les faisant travailler de façon collective. Aujourd’hui, dans le cadre de leur scolarité, ils développent des compétences spécifiées dans le Cadre de référence des compétences numériques (CRCN) dans le cadre de leur scolarité. Aider les élèves à acquérir une compétence numérique exigent des enseignants qu'ils développent leurs propres compétences numériques. Pour cela, il a été créé un cadre européen commun pour la compétence numérique des éducateurs : le Digital Competence of Educators (DigCompEdu).

Le public ciblé par la formation est l’ensemble des enseignants, du premier au second cycle, collège ou lycée. Les enseignants sont parfois confrontés à des situations les obligeant à développer des gestes techniques sans vraiment en mesurer les enjeux, ou, avec peu de certitudes sur leur efficacité cis à vis des apprentissages. En étant plus conscient de l’effet des pratiques numériques dans leur enseignement, ils seront en mesure d’évaluer les effets produits sur les apprentissages. Il s’agit donc de :

  • Comprendre l’enjeu de la culture numérique au XXIème siècle
  • Repérer dans les gestes professionnels de l’enseignant les pratiques valorisées par le numérique
  • Développer une acculturation aux outils et gestes numériques fondamentaux pour la production documentaire, l’accompagnement, la médiatisation et l’évaluation

Objectifs de formation

À l’issue de la formation, en situation professionnelle, le participant sera capable de : 

  • Développer la culture du numérique dans les établissements scolaires et favoriser la montée en compétences des enseignants sur les usages/pratiques du numérique 

La présence d’enseignants ayant une pratique aisée du numérique en classe favorise le développement de ces compétences au niveau plus global de l’établissement, pas effet d’engagement dans des projets innovants ou même simplement en suscitant l’envie de tester des pratiques différentes dont on constate immédiatement les effets.

  • Déconstruire les peurs/craintes des enseignants dans leur rapport au numérique et les rassurer

De nombreux mythes et représentations faussées sont véhiculées par un ensemble d’acteurs. L’enseignant doit pouvoir choisir, en pleine conscience ses outils, des pratiques, avec la technologie ou non, en rapport avec la culture numérique et ainsi avoir un discours objectif sur le monde technologique qui entoure les jeunes citoyens.

  • Développer la maîtrise des outils numériques de base auxquels l’enseignant peut avoir recours dans sa pratique 

Viser l’entrée par la pratique de gestes fondamentaux, permettant une véritable efficacité dans la création de supports ou la mise en œuvre en classe est adéquate pour un public débutant. Se sentant souvent isolé et avec un faible sentiment de compétences, de nombreux enseignants abandonnent lors de leur approche de la diversité pédagogique par le numérique.

  • Mettre en action les enseignants sur la création, animation et l’évaluation de séquences numériques

Les enseignants doivent se retrouver dans une situation globale de création et de mise en œuvre des séances produites. De la production de support à l’évaluation, les choix et pratiques doivent sembler cohérentes aux yeux des divers acteurs concernés (enseignant, élèves, parents et équipe d’établissement). L’apprentissage de gestes techniques décorrélés du contexte professionnel serait contre-performant.

  • Initier les enseignants à la pédagogie digitale, les modalités asynchrones et la pédagogie de la classe inversée

Considérer la médiation comme un geste professionnel permet à l’enseignant de réfléchir à l’impact de ses choix. La pédagogie digitale est en réalité une réflexion sur la notion d’hybridation, de diversification des modalités d’apprentissage. L’enseignant a à sa disposition une palette d’activités, numériques ou non, il fait varier les modes de présence dans le temps et exploite la diversité des situations collectives ou individuelles.

  • Faire émerger une réflexion sur le changement introduit par le numérique sur la posture de l’enseignant

Un travail autour des cadres de références de compétences numériques pour le citoyen et pour l’enseignant permet à l’enseignant de s’inscrire dans une dynamique sociétale. La prise de conscience des changements induits par les technologies d’automatisation de calcul, la gestion des données en grands nombres et la croissance des connectivités, est importante pour ces enseignants qui forment les jeunes dans le projet d’une société vivant avec le numérique.

Contenus

J1 : Journée 1 – 6 heures
Accueil – Présentation de l’organisation, des acteurs, de la formation.

Activité 1 : Analyse collective du contexte de développement de la culture numérique

  • Objectif 1.1 :Développer des habiletés digitales fondamentales
  • Objectif 1.2 : Analyser les cadres de références des compétences numériques
  • Objectif 1.3 : Expérimenter un dispositif de création collaborative
Activité 2 : Analyse d’un dispositif hybride et multimodal
  • Objectif 2.1 :Développer sa connaissance des pratiques et outils disponible
  • Objectif 2.2 : Déterminer les caractéristiques de la pédagogie digitale
  • Objectif 2.3 : Expérimenter la création d’un élément de dispositif hybride

Préparation de la Séance à distance AP1
Élaboration d’une séance reproduisant le dispositif de l’activité 1
Consignes et tutoriel pour la mise en œuvre

AP1 : Analyse de pratique – 1h30

Partage des expériences  : Discussion sur la création technique, la conception pédagogique et la mise en œuvre.

Préparation de la Séance à distance S1 : Consignes et tutoriel pour la prise en main des formulaires

S1 : Séance à distance 1 – 3h00
Activité 3 : Evaluer avec le numérique, des rétroactions pour un meilleur accompagnement
  • Objectif 3.1 :Développer des habiletés digitales
  • Objectif 3.2 : Analyser des applications permettant la rétroaction (sciences cognitives)
  • Objectif 3.3 : Expérimenter un logiciel libre pour fabriquer des Flashcards
Activité 4 : Évaluer avec le numérique, formulaire et rétroaction
  • Objectif 4.1 :Développer des habiletés digitales
  • Objectif 4.2 : Analyser les enjeux d’une évaluation sous forme de QCM
  • Objectif 4.3 : Expérimenter une application de QCM

Préparation de la Séance à distance AP2
Présentation de trois applications en ligne (Genial.ly – Canvas – Miro)
S’inscrire et tester au moins une d’entre elles au moyen de tutoriels de prise en main

AP2 : Analyse de pratique – 1h30

Partage des expériences : Préparation en équipes un visuel pour présenter une des applications testées.

Discussion sur la création technique, le potentiel pédagogique et la mise en œuvre.

Préparation de la Séance à distance S2
Mise en projet : Choisir une situation propice au plan de travail, collecte d’éléments dans son environnement professionnel.

S2 : Séance à distance 2 – 3h00
Activité 5 : Concevoir un plan de travail pour développer autonomie et / ou socialisation des élèves
  • Objectif 5.1 :Développer des habiletés digitales
  • Objectif 5.2 : Analyser des activités au moyen de modèles (DOK – ASPID – SAMR)
  • Objectif 5.3 : Expérimenter la conception d’un plan de travail avec une application de production visuelle (voir AP2)

Cas pratique : Produire une ressource pédagogique digitale

Étape 1 : Élaborer le scénario

Préparation de la Séance à distance AP3

Étape 2 : Concevoir l’activité

AP3 : Analyse de pratique – 1h30

Partage des expériences  : Présentation des productions, Discussion sur la création technique, le potentiel pédagogique

Préparation de la Séance à distance AP4
Etape 3 : Projection pour la mise en œuvre en classe

Document bilan pour le partage d’expérience

AP4 : Analyse de pratique – 1h30

Partage des expériences  : Présentation des bilans suite à la mise en oeuvre

Evaluation de la formation , Mise en perspective

Méthodes et outils pédagogiques

  • Apports théoriques
    • Acquisition de gestes fondamentaux pour la gestion de son espace de travail, la production documentaire et la maitrise des sources d’information. Les applications et gestes seront choisis pour leur caractère fondamental.
    • Compréhension de la pédagogie digitale, par la création de dispositifs multimodaux :modalités synchrones/asynchrones, classe inversée, pédagogies actives et coopératives

Les apports seront appuyés sur une documentation complète. Les gestes et réflexions seront contextualisés.

Une évaluation diagnostique sera menée sur ces gestes jugés fondamentaux. Cette évaluation sera menée à nouveau en fin de formation, permettant aux stagiaires de mesurer les progrès.

  • Apports pratiques
    • À partir de l’analyse de dispositifs emblématiques, les enseignants auront la connaissance des sites de ressources éducatives (libres) et des références pour précéder à la création de leurs propres dispositifs.

Une banque de ressources sera constituée. La communauté des enseignants formés pourra se perpétuer au-delà du temps de la formation pour continuer à partager selon les compétences de chacun.

  • Cas pratique : produire une ressource pédagogique digitale
    • Créer une séance pédagogique digitale (préparation d’un scénario et production de ressources visuelles et textuelles)
    • Expérimenter la séance dans sa classe entre deux séances de formation
    • Partager son expérience et échanger sur les résultats obtenus

L’alternance des temps d’apports, de création, de mise en œuvre et d’analyse des effets produits permettra aux enseignants d’entrer dans un cycle d’amélioration continue.

Pour cela, l’hybridation de cette formation est un levier important pour avoir le temps nécessaire à la mise en œuvre, et la sérénité d’un groupe restreint pour l’analyse de pratique.

Techniquement, les enseignants formés seront inscrits à la plateforme de formation de l’IFUCOME. Plateforme comprenant à la fois un lms et un dispositif robuste de classe virtuelles (Teams). Il y aura ainsi une trace de l’ensemble des interactions et des productions.

Autant que possible, nous encourageons les stagiaires à venir avec leur propre ordinateur portable. Ce choix est réfléchi car il permet aux enseignants de faire les gestes sur un environnement connu et de développer leur propre espace de travail. Dans le cadre d’une formation hybride, cet aspect s’avère indispensable pour assurer la continuité de la formation.

Enfin, s’agissant d’un public débutant, une communication précise sera envoyée par mail, en amont de la formation, encourageant les enseignants à préparer leur ordinateur, leur donnant les détails et modalités de la formation hybride. Dès ce moment, l’accompagnement des stagiaires sera effectif. Il sera maintenu pendant toute la durée de la formation.

L’IFUCOME attache une grande importance à l’accompagnement des stagiaires dans le cadre des formations numériques, en particulier lorsqu’elles se déroulent en partie à distance.

Les inscriptions sont closes

Pré-inscription

N'oubliez-pas de vous inscrire sur le site de Formiris